Appel à contribution

Bonjour de Suisse est le fruit de contributrices et contributeurs bénévoles créatifs et engagés, passionnés par la langue française.

Trois raisons de contribuer à Bonjour de Suisse

  • Votre profil public apparaît sur une plateforme reconnue
  • Vous pouvez cumuler des bons de réductions sur les formations de la Fondation
  • Vous êtes susceptible de décrocher une bourse pour les prochaines Universités de Francophonia, à Nice!

Deux contributeurs suisses aux Universités du Monde, à Nice

La Fondation Esprit Francophonie a tenu à féliciter deux auteurs de la plateforme Bonjour de Suisse pour la qualité d'une de leurs leçons. Elle a donc offert cette année une semaine aux Universités du Monde 2017, à Nice, en France, à Brigitte de Mattéïs et Olivier Michel.

Avant toute autre chose, l'auteur de « comprendre une carte postale » attendait de son séjour que la formation puisse être mise en pratique. Olivier Michel espérait en effet pouvoir favoriser les interactions entre ses étudiants et plus généralement la communication orale tout en conservant un côté ludique. Le module « Activités théâtrales en classe de FLE », animé par Adrien Payet, lui a rappelé comme il était possible d’intégrer le théâtre dans chaque cours, quel que soit l’âge des apprenants. Il compte reprendre les jeux de théâtre en groupe, en les adaptant quand nécessaire.

L'intervention de Patricia Duliscouët, de chez IggyBook, aura intéressé ceux qui, comme Olivier Michel, cherche à faire éditer les ouvrages qu’ils ont conçus.

De l'échange sur place à l'échange à distance

L'auteure de « comprendre le scénario de ma vie de Courgette », Brigitte de Mattéïs avait déjà participé à un séjour pédagogique aux Université du Monde, en 2015. Cette année, elle y est allée pour y revivre des échanges avec ses homologues internationaux.

Elle a suivi le module « Civilisations francophones et interculturalités », qui l’a « enrichie » et l’atelier « Apprendre le français par la pièce de théâtre ». De cette formation, elle pense retenir certaines formes coopératives de travail, vues dans le module « Civilisations francophones et interculturalités » notamment les projets qui peuvent se monter entre deux classes de FLE de pays différents, via Skype par exemple. L'intervenante Cynthia Eid leur a donné de nombreux exemples et de nombreuses références. Pour avoir déjà pratiqué cette forme de travail avec une autre classe dans son canton, celui de Zurich, elle trouve l’idée de dépasser les frontières très séduisante.

Curieux d'en savoir plus ? Écrivez-nous !

Si vous souhaitez de plus amples informations, sinon participer à cette aventure en tant qu’auteur, écrivez-nous : bonjourdesuisse@fef.email